Tout sur l'immobilier en Guyane et alentours
acheter une maison en Guyane
Acheter un bien

Achat d’une maison : 5 idées reçues à connaître

Votre projet est d’acquérir une maison. Comme beaucoup d’acheteurs, vous avez cherché vos premières informations sur internet. Mais savez-vous que ce que vous lisez n’est pas toujours vrai et peut vous induire en erreur ? Comment démêler le vrai du faux pour poursuivre votre projet dans les meilleures conditions ? Pour vous aider à acheter une maison en Guyane, voici 5 idées reçues à oublier définitivement.

1. Acheter une maison en Guyane est difficile

Acheter une maison en Guyane est pour certains le projet de toute une vie. Pour le mener à bien, une préparation en amont est nécessaire. En effet, vous devez parcourir les annonces, effectuer plusieurs visites avant de trouver la perle rare. En parallèle, vous établissez un plan de financement, contactez les banques pour bénéficier d’un prêt immobilier… Même si toutes ces étapes paraissent fastidieuses, la majorité des acheteurs vivent leur projet d’acquisition sereinement. Ensuite, tout dépend la manière d’aborder ce projet. Pour vous épauler, l’agent immobilier vous apporte des conseils et s’occupe de certaines démarches à votre place.

2. Seule votre banque voudra vous accorder un prêt immobilier

Pour acheter une maison en Guyane, les candidats à l’acquisition ont tendance à se tourner vers leur banque. Les démarches sont plus simples. Or pour établir votre plan de financement, vous avez tout à fait le droit de souscrire un prêt immobilier dans une autre banque. Vous avez même la possibilité de consulter plusieurs établissements et de choisir la proposition la plus intéressante, notamment le taux d’intérêt le plus bas. Si vous manquez de disponibilité, le courtier est le professionnel qu’il vous faut afin de vous aider.

3. Un apport est nécessaire pour bénéficier d’un emprunt immobilier

Vous croyez que vous devez disposer d’un apport pour bénéficier d’un prêt immobilier. Détrompez-vous ! Il est possible d’emprunter sans une épargne. Certes, beaucoup de banques demandent 10 % du prix d’acquisition. Il s’agit pour elles de vérifier votre capacité à épargner. A contrario, certaines prêtent la totalité de la somme et notamment dans les conditions suivantes :

  • le client est fidèle et n’a jamais eu d’incident de paiement ;
  • il est jeune, par conséquent il n’a pas encore la possibilité d’épargner ;
  • cet achat immobilier est un investissement locatif.

Soyez rassuré, vous n’êtes pas obligé de prévoir un apport dans votre budget d’acquisition.

acheter une maison en Guyane

4. Le coût d’une maison neuve est plus élevé que celui d’un logement ancien

Acheter une maison en Guyane dans le neuf apporte des avantages sur le long terme. Effectivement, le coût est important sur le court terme pour une même surface, notamment à cause de la TVA. Il est à noter que les frais de notaire sont moins élevés pour un bien neuf (environ 2 % à 3 %) que pour un bien ancien (environ 6 % à 8 %), ce qui n’est pas négligeable. Par ailleurs, lorsque vous construisez une maison, vous êtes exonéré pendant deux ans de la taxe foncière. Les équipements sont neufs, la maison mieux isolée, par conséquent les charges sont généralement inférieures à celles d’un logement ancien. En effet, le diagnostic immobilier est bon et les travaux d’amélioration sont inexistants. De plus, un logement neuf peut s’acheter en VEFA, ce qui offre des avantages.

5. Les aides à l’acquisition ne permettent pas d’acheter une maison ancienne

Cette affirmation est fausse. Pour acheter une maison en Guyane dans l’ancien, vous pouvez bénéficier d’aides à l’acquisition. Souvent, la condition est que vous soyez primo-accédant ou que votre achat immobilier est votre résidence principale. En revanche, lorsque c’est un bien ancien, il existe des conditions, notamment le logement doit avoir besoin de travaux de rénovation. Selon les dispositifs, des conditions de ressources sont également exigées. Parmi les aides proposées, vous trouvez le prêt à taux zéro (PTZ) et le prêt Accession sociale (PAS).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer