Tout sur l'immobilier en Guyane et alentours
estimation en Guyane
Vendre un bien

Estimation immobilière : le critère essentiel (mais complexe) de la taille

Parmi les critères d’estimation utilisés par les professionnels, l’emplacement arrive en tête. En effet, c’est ce critère qui définit le prix du m² en Guyane. Mais, pour l’évaluation de votre appartement ou de votre maison, l’agent immobilier ne s’arrête pas à ce critère. Dans le cadre de son estimation en Guyane, il prend également en compte la taille du logement. Toutefois, il faut utiliser ce critère d’évaluation avec précaution. Comment fonctionne-t-il ? Comment le mettre en corrélation avec le nombre de pièces et leur agencement ? Voyons si la taille est réellement un critère important.

Pour une estimation en Guyane, la taille est-elle un critère déterminant ?

Pour une estimation en Guyane, la taille n’est pas le critère essentiel. Certes, il y a bien sûr une différence de valeurs entre deux biens immobiliers de tailles éloignées, par exemple un appartement de 30 m² et une maison de 300 m². Toutefois, la taille ne peut pas être considérée comme un critère déterminant.

Or beaucoup de propriétaires font malheureusement cette erreur pour évaluer leur logement. Ils prennent leur surface habitable qu’il multiplie par le prix au mètre carré.

Si nous prenons l’exemple de Matoury, Kourou ou encore Cayenne, le prix du mètre carré est défini selon l’emplacement (à lire sur cette page). Il est normal de se baser sur ce prix et de le multiplier par la surface du logement, cependant le prix au mètre carré n’est qu’un élément qu’il faut ensuite affiner.

Le prix du mètre carré en Guyane : un indice de référence à utiliser avec parcimonie

Pour une estimation en Guyane, le prix du mètre carré est un indice de référence, toutefois il doit être adapté au bien immobilier estimé. En effet, il est faux de penser qu’il suffit de multiplier cet indice par la surface. Cela pour plusieurs raisons :

  • Plus la surface augmente plus le prix au mètre carré baisse: par exemple, un F2 de 40 m² vaut 80 000 €, un F4 de 80 m² ne vaudra pas mécaniquement le double, soit 160 000 €.
  • Les mètres carrés n’ont pas la même valeur selon la surface du logement: un bien immobilier de petite taille prendra plus rapidement de la valeur. Lorsqu’il s’agit d’un bien qui passe de 20 à 30 m², cette différence est importante, en revanche ça l’est moins lorsque le bien passe de 120 à 130 m², la variation de prix sera moins élevée.
  • Le mètre carré impacte moins la valeur du logement que l’emplacement: lors de son estimation en Guyane, le professionnel se focalise en premier lieu sur l’emplacement. En effet, deux logements avec une surface identique, mais implantés à différents endroits peuvent avoir une différence de prix importante.
  • Les caractéristiques de l’appartement ou de la maison doivent être prises en compte: outre la surface, d’autres critères comptent pour estimer votre logement, notamment la qualité de construction, les atouts subjectifs ou encore les prestations. En effet, un bien immobilier de 50 m² refait à neuf avec des prestations de qualité aura une valeur plus élevée qu’un bien de 100 m² vétuste.

estimation en Guyane

La taille : trois critères en un seul

Il est à noter que pour une estimation en Guyane, la taille réunit en fait trois critères que sont la surface habitable, le nombre de pièces et leur agencement.

La surface habitable désigne l’espace utilisable dans le bien immobilier.

Le nombre de pièces : deux biens immobiliers de même surface peuvent avoir des prix différents selon le nombre de pièces. Un bien de 60 m² avec plusieurs pièces attirera plus les acquéreurs qu’un bien de même surface avec une seule pièce. Tout dépendra de la recherche des acheteurs.

L’agencement : la répartition des pièces a toute son importance. Un logement ayant une grande surface avec des pièces mal agencées ou dont l’espace est mal exploité aura moins de succès auprès des acquéreurs.

La taille n’est pas un critère déterminant pour définir la valeur de votre logement et attirer les acheteurs. L’estimation ne doit pas être axée uniquement sur celui-ci. Un professionnel de l’immobilier saura l’utiliser à bon escient avec les autres critères pour vous aider à déterminer un prix juste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer