Tout sur l'immobilier en Guyane et alentours
impayés de loyers en Guyane
Louer un bien

Impayés de loyer : comment en venir à bout ?

Même si le taux d’impayé reste infime (les litiges concernent environ 2 % des locations), il reste la première inquiétude des propriétaires bailleurs. Ce qui est tout à fait légitime, car les impayés de loyers sont à la fois compliqués à gérer et coûteux. Toutefois, il faut noter qu’ils représentent aussi bien un problème pour le propriétaire que pour le locataire. Pour ce dernier, il s’agit souvent d’un accident de la vie qui le contraint à ne plus pouvoir payer. C’est la raison pour laquelle il est primordial de trouver un accord rapidement. Découvrez les différentes options qui s’offrent à vous pour régler une situation d’impayés de loyers en Guyane.

Impayés de loyers en Guyane : un risque pour les bailleurs

Une des nombreuses questions que se posent les bailleurs est celle des impayés de loyers en Guyane. Cette question peut même être un frein à la réalisation d’un investissement locatif pour certains propriétaires. Même si la signature d’un bail rend obligatoire le versement d’un loyer et de ses charges par le locataire, lorsque celui-ci vient à interrompre les paiements, la situation peut très vite se compliquer. Afin d’endiguer le problème, il est nécessaire que vous agissiez vite.

Certes, les impayés de loyers en Guyane sont rares, cependant cela ne veut pas dire qu’il n’existe pas. Si cela devait vous arriver, il est important de savoir quelle action mener.

Impayés de loyers : comment procéder ?

En cas d’impayés de loyers en Guyane, il est important de comprendre la situation avant de remettre en cause la bonne foi du locataire. Dès que vous avez connaissance de la défaillance de l’occupant de votre logement, vous devez agir sans attendre.

En cas de retard de paiement, prendre contact avec le locataire

Vous n’avez pas reçu le loyer à la date butoir ? Avant d’entamer une procédure, la première action est de prendre contact avec votre locataire. Il pourra ainsi vous donner une explication. En effet, son retard de paiement est peut-être dû à des difficultés financières.

Si celui-ci est absent, vous avez la possibilité de lui demander officiellement de régulariser sa situation par mail ou par courrier.

Il est à noter que les impayés de loyers n’aboutissent pas forcément à un litige.

La mise en place d’une procédure de conciliation : le règlement amiable

Ces impayés de loyers en Guyane ont pour origine des difficultés financières passagères ? En tant que propriétaire bailleur, vous pouvez proposer un règlement amiable à votre locataire. Il s’agit d’un « plan d’apurement ». Concrètement, vous lui proposez un échéancier qui permet l’étalement de la dette sur plusieurs mois. Ainsi, vous faites confiance au locataire en lui laissant vous prouver sa bonne foi. Pour éviter les mauvaises surprises, il est conseillé d’établir ce plan par écrit en accord avec l’occupant du logement.

La mise en place de la phase contentieuse en cas d’échec du règlement amiable

La proposition d’un règlement amiable s’est révélée sans issue ? Pour régler ces impayés de loyers en Guyane, il est temps de passer à l’étape supérieure qu’est la phase contentieuse. Pour cela, vous devez envoyer au locataire une mise en demeure, le courrier sera adressé en recommandé avec accusé de réception. Celle-ci précisera le montant et la date de paiement.

Si la mise en demeure reste sans réponse, votre recours est de saisir le tribunal de votre juridiction en déposant un formulaire de requête devant le greffe. Ce dernier enverra une injonction de payer dont le délai de contestation est d’un mois.

Quand les impayés de loyers mènent-ils à l’expulsion ?

Lorsqu’un contentieux est lancé, la finalité est souvent l’expulsion du locataire. Pour pouvoir demander la résiliation du bail et l’expulsion du locataire, votre contrat de location doit être fait dans les règles. Autrement dit, il comprend une clause résolutoire qui permet la rupture du contrat en cas de non-versement du loyer.

Il est toutefois à noter que la procédure d’expulsion prend du temps. Vous devrez procéder ainsi :

  • Saisir un huissier qui délivrera un commandement de payer.
  • Après avoir attendu deux mois, assigner le locataire en justice pour signifier la rupture du bail.
  • Envoyer au locataire un commandement de quitter les lieux.
  • Si le locataire ne quitte pas les lieux dans un délai de deux mois, faire intervenir la force publique.

Certaines situations allongent le délai d’exécution comme la trêve hivernale, un locataire ayant des enfants ou un locataire à la santé fragile, etc.

impayés de loyers en Guyane

Bailleurs : comment assurer votre protection en amont ?

Afin de vous protéger contre les impayés de loyers en Guyane, voici trois solutions :

  • La contraction d’une assurance comme la garantie impayés de loyers ou la garantie contre les risques locatifs.
  • La demande d’un garant au locataire : dans le cadre d’une caution solidaire, vous pouvez vous retourner contre le garant en cas de non-paiement.
  • La gestion locative professionnelle : les agences proposant la gestion immobilière sont couvertes contre les impayés.

Afin de vous prémunir contre les impayés de loyers, il est important de savoir anticiper.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer