Tout sur l'immobilier en Guyane et alentours
locataire bruyant en Guyane
Louer un bien

Locataire bruyant : comment y remédier ?

Vous mettez en location votre logement, tout se passe bien… Jusqu’au jour où vous recevez une plainte du syndic. En effet, votre locataire fait du tapage (nocturne ou diurne) et les voisins ne supportent plus les bruits et autres nuisances incessantes. Vous croyez peut-être ne pas être responsable, mais vous vous trompez : en tant que bailleur, vous êtes responsable de votre locataire bruyant en Guyane. Voyons les démarches à suivre si vous vous trouvez dans cette situation.

Locataire bruyant en Guyane : n’attendez pas, agissez !

Quel que soit le comportement de ce locataire bruyant en Guyane, vous êtes responsable à partir du moment où il dérange le voisinage.

Dès que vous avez connaissance de ces troubles du voisinage en Guyane, par les voisins ou le syndic, il est important d’agir immédiatement. En utilisant tous les recours à votre disposition, vous montrerez que vous avez effectué toutes les démarches en votre pouvoir. Cela vous évitera le paiement de dommages et intérêts.

Avant toute chose, pour le bien-être de tous, ces agissements doivent cesser et il existe plusieurs procédures pour y venir à bout.

Quelles sont les démarches pour faire cesser ces troubles du voisinage en Guyane ?

Les troubles du voisinage se traitent différemment selon le type de location. En effet, pour une location saisonnière, les personnes occupent la maison ou l’appartement quelques jours. Par conséquent, les nuisances ne sont que passagères. Malgré tout, si leur comportement vous dérange, vous avez la possibilité d’engager leur responsabilité ou de passer par la plateforme de location par laquelle vous êtes passé.

Pour un locataire bruyant en Guyane, vous disposez de plusieurs procédures selon la réaction qu’il adoptera lors de votre intervention.

Négocier à l’amiable avec votre locataire bruyant en Guyane

Souvent, le locataire ne se rend pas compte de ses nuisances sonores. Il peut s’agir de soirées ponctuelles. Si personne ne se plaint directement à lui, il n’en a pas encore pris conscience.

N’hésitez pas à prendre contact avec les plaignants afin de connaître ce qui les dérange. Une fois le problème cerné, vous pourrez en discuter avec votre locataire. Souvent, cet entretien suffit à calmer le jeu.

Si une négociation à l’amiable n’est pas suffisante…

locataire bruyant en Guyane

Si malgré votre bonne volonté, le locataire ne fait pas d’efforts et continue de faire du bruit, votre démarche deviendra plus officielle. Vous lui ferez parvenir un courrier avec accusé de réception lui demandant de cesser ses nuisances. En parallèle, vous adresserez une lettre au syndic de copropriété. Ce dernier a pour mission de faire respecter le règlement aux locataires et aux propriétaires habitant l’immeuble. Il prendra le relais pour régler ce trouble de voisinage.

Vous de votre côté, vous aurez fait le nécessaire et votre responsabilité ne sera pas engagée.

Si malgré cela, le locataire continue de troubler le voisinage…

Si malgré une lettre recommandée, ce locataire bruyant en Guyane continue à camper sur ses positions, la solution est le recours en justice. À cette fin, vous devrez fournir au tribunal un maximum d’informations : les témoignages des voisins concernés, le constat de l’huissier, les factures des éventuels travaux, le procès-verbal si la police est intervenue, etc.

Le trouble de voisinage fait partie des clauses de résiliation d’un bail. Pour que cette clause puisse s’appliquer, elle doit figurer dans le contrat. Vous avez la possibilité de mettre fin au bail dès que le jugement est rendu et d’exiger du locataire qu’il parte.

Il arrive que cette clause ne soit pas portée au contrat. Dans ce cas, il faudra prendre votre mal en patience. En effet, vous pourrez mettre fin à cette location en attendant simplement la fin du bail. Cela prendra quelques mois comme quelques années.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer