Tout sur l'immobilier en Guyane et alentours
Vendre un terrain

Est-il plus intéressant de vendre un terrain entier ou en lots ?

Vous avez un terrain à vendre ? Avant de vous décider, vous vous posez peut-être la question de le vendre en lots. Cela en revient à le découper en plusieurs parcelles distinctes, chacune pouvant faire l’objet d’une transaction à part. Si votre terrain à vendre se situe en zone urbaine, le découpage représente un réel avantage, car les terrains prêts à bâtir en ville sont très convoités. Toute la question est de savoir si un morcellement est possible et, le cas échéant, comment il faut s’y prendre. Voici ce qu’il faut savoir au sujet d’un terrain à vendre en Guyane qu’on souhaite découper en lots.

Pourquoi morceler votre terrain à vendre en Guyane ?

Qu’il s’agisse d’un terrain nu ou doté d’une construction, vous devez faire le choix entre deux options.

Morceler votre terrain nu en plusieurs lots

Dans le cas d’un terrain nu, vous êtes en droit de le morceler si sa superficie est importante : au moins 500 m2. C’est ce qu’il faut pour obtenir des parcelles suffisamment grandes pour être proposées sur le marché. En fonction de l’emplacement de votre terrain à vendre en Guyane, cette option peut s’avérer très intéressante. Notamment s’il est situé en ville ou proche d’une agglomération comme Cayenne ou Kourou, où la demande est forte. L’intérêt réside dans la valeur prise par chaque bout de terrain : vous pouvez toucher une somme plus importante en vendant deux petits terrains qu’en vendant un seul terrain plus grand, car ces ceux terrains vont concerner au moins deux acheteurs distincts qui pourront, chacun, édifier une maison.

Partager votre terrain pour séparer votre propriété existante

Votre habitation se trouve sur une partie du terrain ? Vous pouvez envisager de le découper pour vendre l’autre partie, celle que vous utilisez comme jardin. Ainsi, vous conservez votre habitation tout en vous débarrassant d’un bout de parcelle, ce qui vous permet de faire un bénéfice tout en vous libérant de l’obligation d’entretien (et des coûts qui vont avec). Vous avez aussi la possibilité de vous séparer de votre terrain à vendre en Guyane dans son entier, mais découpé – en vendant d’un côté la maison, de l’autre une parcelle nue. L’avantage ? Vous vendrez plus facilement (car tout le monde ne souhaite pas avoir un immense terrain) et ferez un double bénéfice, sur le logement ET sur le terrain.

Quelles sont les étapes à suivre pour découper un terrain ?

Vient le moment de découper en lots votre terrain à vendre en Guyane. Comment devez-vous procéder ?

Analyser la faisabilité du découpage

Avant toute chose, il faut vous assurer que votre projet de découpage de votre terrain à vendre en Guyane est réalisable. Tous les terrains ne peuvent pas être divisés en lots. Vous devez donc demander une étude de faisabilité à un géomètre-expert qui vous remettra un rapport et s’occupera du bornage (si l’opération est réalisable).

Réaliser le bornage

C’est le géomètre qui délimite chaque parcelle en fonction des plans d’urbanisme locaux (PLU ou POS) et au regard des terrains voisins. Cette opération a un coût qui varie en fonction de la taille et de la nature du terrain : comptez entre 2 000 et 7 000 euros d’honoraires à verser au géomètre. N’hésitez pas à demander des devis avant de signer quoi que ce soit.

Obtenir l’autorisation de la mairie

Si votre terrain à vendre en Guyane peut être découpé et que vous souhaitez poursuivre en ce sens, vous devez au préalable obtenir une autorisation de la mairie de la commune où est située la parcelle. Le géomètre s’occupe d’envoyer une « déclaration préalable de division », un « document modificatif du parcellaire cadastral », et un plan topographique du terrain. Le traitement de la demande prend un mois. A la fin de ce délai, si vous n’avez pas obtenu de réponse, vous pouvez considérer qu’il s’agit d’un accord tacite, car il est possible que votre mairie ne vous fasse un retour qu’en cas de refus. Vous devez ensuite afficher votre déclaration préalable sur votre terrain, de manière à donner l’occasion aux tiers de réagir s’ils sont en désaccord avec votre projet.

La décision de découper votre terrain à vendre en Guyane ne regarde que vous, en fonction de votre projet et de vos besoins. Vous devez néanmoins prendre en compte la fiscalité de vente de terrain et notamment la taxe éventuelle sur la plus-value.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer