Tout sur l'immobilier en Guyane et alentours
Vendre un terrain

Les 4 grandes étapes pour vendre un terrain

Plusieurs raisons peuvent vous amener à vendre un terrain en Guyane. Mais comment vous y prendre ?

Attention, car il ne s’agit pas d’une vente immobilière classique. Les étapes à suivre sont très différentes. Notamment parce qu’une vente de terrain est bien plus encadrée par la loi. Avant de vous lancer, vous devez par exemple déterminer la nature du terrain et réunir les informations indispensables à destination de l’acheteur.

Pour vous aider à aller dans la bonne direction, voici les 4 étapes indispensables permettant de vendre un terrain dans les bonnes conditions.

1. Pour vendre un terrain en Guyane, assurez-vous d’abord de la viabilité de votre projet

La première question qui se pose est la suivante : avez-vous le droit de vendre un terrain en Guyane ?

Pour y répondre, vous devez en passer par une étude de faisabilité. Celle-ci consiste à vous assurer que vous êtes en droit de vendre votre parcelle. Pour cela, vous devez vous rendre en mairie et consulter le Plan local d’urbanisme (PLU) ou le Plan d’occupation des sols (POS), en fonction des communes.

Ces documents vous aideront à répondre aux questions suivantes :

  • Le terrain remplit-il les critères exigés par la loi pour être mis en vente ?
  • Est-ce un terrain constructible ?
  • Quelle est la surface minimale constructible ?
  • Existe-t-il des servitudes privées ?
  • Existe-t-il des servitudes publiques (désignées par l’autorité administrative) ?
  • La viabilisation du terrain est-il faite ? (On entend par là le raccordement aux réseaux sanitaires, d’eau, d’électricité et de gaz.)

En fonction des réponses obtenues, vous pourrez également valoriser votre terrain pour mieux le vendre, en mettant ses atouts en avant.

Si votre projet visant à vendre un terrain en Guyane est viable, vous devez encore décider si vous préférez le céder entier ou le découper en parcelles. Pour morceler un terrain, il est indispensable de faire appel aux services d’un géomètre-expert. Mais attention, tous les terrains ne peuvent pas être découpés ! Lisez cet article pour en savoir plus.

2. Évaluez votre terrain pour fixer le juste prix

Pour vendre un terrain en Guyane au juste prix, vous devez d’abord estimer sa valeur. Celle-ci repose bien sûr sur le prix du mètre carré dans la commune, mais ce n’est pas tout. Plusieurs critères doivent être pris en compte, notamment :

  • La superficie totale du terrain ;
  • Ses particularités : situation géographique, inclinaison, exposition ;
  • La nature du terrain (sol et sous-sol) ;
  • L’accessibilité (accès aux voies publiques) ;
  • Les servitudes éventuelles ;
  • Les raccordements existants (assainissement, eau, électricité…).

Nous vous conseiller de confier cette estimation à un professionnel (agent immobilier compétent, notaire, expert foncier). De cette manière, vous obtiendrez un prix cohérent par rapport au marché, ce qui simplifiera grandement votre projet de vendre un terrain en Guyane.

Notez que si vous choisissez de céder votre parcelle à un promoteur, celui-ci utilisera une méthode bien spécifique. Celle-ci consiste à fixer le prix en fonction du potentiel de constructibilité du terrain (type de bien et nombre de logements qu’il est possible d’y bâtir).

3. Mettez votre terrain en vente

Après avoir étudié la faisabilité de votre projet et estimé la valeur de votre terrain, vous voilà parés à le mettre sur le marché.

A ce stade, vendre un terrain en Guyane n’est pas bien différent de vendre un logement. Vous devez rédiger une annonce et la publier sur différents supports : portails web, journaux locaux, affichages publics… Sans oublier de poster un panneau « à vendre » sur votre terrain, pour que les passants puissent vous contacter.

Vous pouvez également compter sur le bouche à oreille, en parlant de votre parcelle autour de vous. Ou encore confier votre vente à une agence immobilière qui mettra en place un véritable plan marketing pour toucher un maximum d’acheteurs potentiels.

Remarque importante : n’oubliez pas de constituer votre dossier de vente suffisamment en amont de la vente. Il doit contenir plusieurs pièces incontournables comme le titre de propriété, le procès-verbal de bornage, le plan du terrain, le certificat d’urbanisme et le résultat des différentes expertises réalisées.

Suite à la diffusion de votre annonce, vous devrez organiser des visites de la parcelle pour les acheteurs intéressés. Vous n’aurez plus ensuite qu’à recueillir les offres, négocier et signifier votre accord. Vous aurez ainsi presque réussi à vendre un terrain en Guyane.

4. Passez à l’étape finale : la conclusion de la vente

Cette étape finale se divise en plusieurs parties :

  • Vous recevez une offre d’achat, formulée par un acheteur potentiel. Si le prix vous convient, vous pouvez accepter l’offre, sinon, vous êtes en droit de refuser (ou de négocier).
  • Vous faites appel à un notaire avec qui vous signerez l’avant-contrat de vente. Plusieurs mentions doivent absolument y apparaître : les conditions suspensives du contrat, les mesures maximales autorisées pour la construction, ce qu’il est possible de faire pour séparer les parcelles ; etc.
  • Quand tout est prêt, vous retournez chez le notaire pour signer l’acte de vente définitif. C’est à ce moment précis que l’acquéreur verse le montant de la cession. En règle générale, le versement se fait dans les 8 jours qui suivent la signature.

Remarque importante : le délai qui sépare la signature de l’avant-contrat de celle de l’acte définitif est en général de 6 mois.

Et voilà, vous avez vendu votre terrain !

Vous connaissez maintenant toutes les étapes permettant de vendre un terrain en Guyane dans les meilleures conditions. Il est temps, désormais, de détailler certains points pour vous faciliter la tâche. A commencer par les techniques pour valoriser votre parcelle et ainsi attirer plus facilement l’attention des acquéreurs potentiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 Partages
Partagez8
Partagez
Tweetez
Enregistrer